MALA

Le mot "Mala" vient de la racine sanskrit "mal", qui veut dire obscurcir, tacher ou nuire. Une traduction pratique en français est le mot « déchet ».

Les déchets/malas sont produits par la fonction d
'Agni à trois niveaux :
le digestif (Jathara Agni)
le foie et les 5 éléments (Panchabhuta Agni)
les 7 tissus (Dhatva Agni).

Chaque niveau de métabolisme (Agni), fait son propre Mala qui est retiré et évacué par les canaux (srotas) qui existent à cet effet.

Le digestif (
Jathara Agni), produit les Maha Malas (grands ou plus importants déchets) que sont les selles, l'urine et la sueur.
Leurs éléments correspondants sont:
1. Selles (purisha -
terre et eau)
2. Urine (mutra -
eau et feu)
3. Sueur (sveda -
feu et eau)

Si les Malas ne fonctionnent pas « normalement », ou selon les habitudes de vie, cela peut indiquer une anomalie d'accumulation d'
Agni, de Dosha ou d'Ama.
Par exemple la transpiration devrait se produire pendant l'exercice, l'effort physique ou le temps chaud. Si la transpiration se produit à d'autres moments, cela peut indiquer un problème de
Meda Dhatu, Kapha Dosha, ou un certain nombre d'autres facteurs plus liés à Pitta ou Vata par le biais des émotions, la colère le stress..

Les Mala produits
dans le foie par le Panchabhuta Agni sont mélangés à de la bile hépatique et éliminés dans le duodénum (première partie de l'intestin grêle).

Les Malas produits par la métabolisation des 7 tissus (Dhatva Agni) sont :
• Pour le premier tissus, l
a lymphe/rasa (produite par la métabolisation de la nourriture), a comme mala le mucus ou pochaka kapha.
• 2 ème tissus ou dhatu, l
e sang/rakta : le mala est la bile ou pochaka Pitta.

Rasa et Rakta dhatus, les deux premiers tissus, produisent une forme préliminaire de Kapha et de Pitta appelée Poshaka Kapha et Poshaka Pitta. Les Mala poshaka sont responsables de l'augmentation ou de la diminution de Kapha et de Pitta, car ils forment un nutriment comme le Dosha. Une fois que le Prana, ou l'intelligence du Dosha se mélange avec le Mala poshaka, il devient une partie du Dosha.
Cela signifie que Kapha et Pitta produisent Rasa et Rakta et sont aussi leurs déchets. En quantités normales, ils aident à produire ces tissus. En excès, ils apparaissent comme une quantité importante de Mala et de l'excès de Dosha. Lorsque ces deux Dhatus sont surdéveloppés, ces deux Doshas seront produits en excès. Cela a tendance à impliquer Kapha dans la plupart des maladies de Rasa (lymphe) et Pitta dans la plupart des maladies de Rakta (sang).

• 3ème tissus/dhatu , les
muscles/mamsa dont les malas vont être ; les dépôts dans le nombril, la cire des oreilles, le smegma.
• 4ème tissus/dhatu,
la graisse/meda, produit comme mala la sueur (medamala)
• 5ème tissus/dhatu,
les os/ashti, produisent aussi des malas, qui sont les ongles et les cheveux.
• Le 6ème tissus,
majja, le système nerveux, produit le déchet/mala qu’on appelle le liquide sclérotique des yeux ou humeur aqueuse.
• Le 7ème tissus,
le tissus reproducteur ou shukra, n’a pas de déchet ou indirectement les poils pubiens.


Contrairement aux Doshas, les malas  n'ont pas de fonction constructive dans le corps. Ils aident à maintenir la fonction du corps en éliminant les matières anciennes, mortes ou inutilisables.

Les malas eux-mêmes peuvent être endommagés ou viciés par les Doshas. Les Doshas en excès peuvent les affecter de plusieurs façons - principalement en les mélangeant avec eux et en les transportant dans les tissus (dhatu) où ils se logent. Quand Mala se mélange avec Dosha, la pathologie devient plus difficile à traiter.
Mala est une fonction normale du métabolisme et un signe important de santé ou non.
C’est un examen très important pour un bon thérapeute ayurvédique.








RETOUR

RapidWeaver Icon

Made in RapidWeaver